mercredi 30 juin 2010

Ma belle-mère est un dragon


+++
On vous avait prévenue. Vous pensiez que belle-maman était cool et aujourd'hui vous êtes au bord du nervous breakdown ? La moindre de ses réflexions concernant de près ou de loin votre robe, la décoration de table ou la couleur des fleurs vous fait monter le poivre au nez ou les larmes aux yeux ? Bienvenue dans le monde des futures mariées qui rêvent autant de bonheur conjugal avec leur homme que d'homicide involontaire sur la personne de leur mère.

Pourtant, vous n'aviez rien vu venir. Belle-maman a certes toujours été une femme de caractère, mais tout à fait délicieuse avec vous (normal, vous passiez après l'infâme ex-petite amie de son chérubin, qui n'avait pas vraiment ses bonnes grâces).

C'est lorsque vous avez annoncé vos fiançailles que tout a commencé à déraper. Après de sincères accolades avec vos beaux parents, les yeux encore humides, la discussion a vite tourné autour du nombre d'invités, du lieu, de la date et, Grand Dieu, des thunes. Si beau-papa est muet comme une tombe, belle-maman n'a pas manqué, lors des entrevues qui ont suivi, de vous témoigner son dégout pour les pivoines (que vous adorez), les détails de dentelles (dont vous rêvez jour et nuit), et voudrait incruster 125 de ses amis à la noce.

Cette petite femme aux grand yeux bleus est devenue ce que mes copines et moi appelons UN DRAGON. Qui terrorise son entourage (enfin, surtout vous) et qui anéantit tous vos espoirs d'organiser un mariage qui vous ressemble. Personnellement, j'ai touché le fond lorsque, feuilletant le catalogue Pronovias 2010, mon dragon à moi m'a balancé de but en blanc que toutes ces robes étaient "affreusement ringardes". Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais une robe de mariée est une robe de mariée, qu'elle soit siglée Pronovias ou Max Chaoul. Ça commençait donc mal...

J'ai à nouveau dégusté lorsque belle-môman a décidé de me montrer les robes qui m'iraient vraiment : elle me voit dans les modèles taille Empire, très drapés et floutant. DES MODÈLES DE GROSSE, QUOI. Venant d'une personne qui fait au moins trois tailles de moins que moi et qui trouve que la plupart des filles à la télé sont bouffies, j'ai moyennement apprécié.

comment se marier malgré sa belle-mère
A voir absolument pour se dérider : Ma belle-mère et moi, avec Jane Fonda et Jennifer Lopez !

Comme beaucoup de nanas, je ne suis pas du style à me ratatiner dans ma chaise quand on me court sur le haricot. Du coup, nos discussions finissent souvent avec mes : "Non, je ne porterai pas de robe pour les grosses !" ou "Oui, on est obligés de faire un petit cadeau aux invités, c'est la tradition". Car pour couronner le tout, belle-maman est un peu pince. Radine, quoi.

Moralité, j'ai comme le sentiment que chaque euro budgété pour notre mariage est à mettre sur mon compte, genre : "ta future femme est très dépensière et a des goûts de luxe". À la question faut-il interdire aux parents de participer financièrement au mariage, j'ai envie de répondre oui, mais dans les faits, une petite aide n'est jamais de refus, hein ?

Au final, une seule règle compte : ne jamais critiquer votre dragon de belle-mère auprès de votre moitié. Il n'y peut rien et n'a pas envie d'arbitrer. Après tout, c'est pour cela que vos copines et les blogs existent !



5 commentaires :

  1. Je n'ai jamais publié de commentaire, malgré mon assiduité à la lecture de tes posts, mais là je ne peux que réagir !!

    J'ai moi aussi un dragon à supporter. Elle ne critique rien ouvertement mais fait comprendre à son fiston qu'elle s'inquiète à cause de tout l'argent qu'IL dépense (elle doit croire que pendant ce temps là je dépense tout MON argent dans des fringues et autres frivolités !).

    Ils participent un peu au mariage, mais cet aide ne couvre pas les frais de tous LEURS invités. Nous devrons donc payé pour ses amis que je ne connais absolument pas ... Et après c'est moi qui ruine son fils ?!!

    Quand je lui parle des préparatifs pour l'impliquer elle s'en moque totalement, donc je ne lui demande plus rien. Et c'est là qu'elle commence à se plaindre à son fiston en lui disant qu'elle n'est pas impliquée etc etc ...
    Pour arrondir les angles je lui demande donc de relier les livrets de messe. Elle a n'a pas réussi à mettre les pages dans le bon ordre et je dois donc tout recommencer :)

    Zeeeeen, plus que 2 mois de préparatifs !!

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te comprends ! J'ai l'impression de me voir en te lisant.

    Ma belle-mère critique beaucoup, mais n'est finalement pas du tout impliquée. Faute de livret de messe, je lui ai donné mes chemins de table à coudre, histoire de l'occuper. J'espère que je n'aurai pas à tout recommencer... Pitié !

    RépondreSupprimer
  3. Le mieux c'est de payer son mariage... Comme ça pas d'invités que l'on ne connaît pas et on fait ce que l'on veut de SON mariage. Ni les parents de l'un ni les parents de l'autre peuvent commenter das ce cas-là.

    RépondreSupprimer
  4. Toujours occuper un dragon, c'est vital ! En général cette astuce fonctionne bien, bon courage Mademoiselle Trendy Mariage

    RépondreSupprimer
  5. La mienne, après 6 mois de déni complet du mariage vient d'annoncer sur le ton du reproche à Chérichou qu'elle aimerait etre plus impliquée dans ce mariage... Le pire est à venir...

    RépondreSupprimer

Petits mots doux, gentilles participations ou toute autre demande bienvenus !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...