vendredi 16 avril 2010

Essayage chez Delphine Manivet : le verdict


© Delphine Manivet
Je suis allée traîner mes guêtres chez Delphine Manivet avec ma meilleure amie. C'était rétrospectivement une bonne idée, puisque ma mère aurait fait une crise cardiaque à la vue des prix pratiqués...

Avant de me rendre dans la petite boutique de la rue Saint Honoré, j'avais biensûr craqué sur deux modèles : Sacha et Raphael. Deux robes travaillées à la dentelle fine de Calais, aux coupes contemporaines et oniriques. Que du bonheur, je me vois déjà dedans.

Raphael © Delphine Manivet
Je suis acceuillie (un peu en retard) par une vendeuse sympa, facile et pas lèche-bottes. Bref, tout ce que j'aime. Je lui parle des pièces que je souhaiterais essayer et elle me demande de mouler ma robe baby-doll près de mon corps, pour qu'elle se rende compte de la morphologie de ma silhouette. Et là, c'est le drame. On m'explique que Sacha et Raphael ne me siéront ni l'une, ni l'autre, car leurs coupes sont trop droites.

Illico, la jeune femme me dirige vers Zahar et Timothée. On me rassure : ces coupes sont faites pour moi ! Bustier glamour et moulant jusqu'aux milieu des hanches, grands jupons et matières volumineuses. En essayant Zahar, je me dis que la vendeuse avait raison : la robe me va ! Mais c'est une fois dans Timothée que l'émotion naquît. En sortant de la cabine, j'ai vu les yeux de ma meilleure amie s'illuminer. Et en jetant un coup d'œil rapide dans la glace je me découvre en une version sublimée de moi-même. Le rêve. Le bustier est légèrement concave, la robe est recouverte de deux dentelles de Calais différentes et les lignes sont majestueuses.
Sacha © Delphine Manivet

Seul bémol : LE PRIX. Timothée va chercher dans les 4000 €. Soit un sacré budget, sachant que je n'avais ps prévu de mettre autant d'argent pour m'habiller... Au bout d'une demie-heure, la vendeuse est presque devenue une bonne copine, avec qui je partage mes doutes. Je ne vois même plus l'état un peu miteux des robes, je suis sur un petit nuage.

Conclusion : J'ai trouvé THE robe ! Mais cette part de magie vaut-elle 4000 boules ?!?!? Oui, peut-être...

Zahar © Delphine Manivet

Thimothée © Delphine Manivet
Découvrez la nouvelle collection Delphine Manivet Printemps Été 2012 >>

12 commentaires :

  1. Moi, j'ai craqué pour Anselme. C'est vrai que c'est un budget et je comprend tes doutes. Peut être peux tu en trouver une d'occasion!

    RépondreSupprimer
  2. Je me marie cet été, j'ai également fait des essayages chez Delphine Manivet mais j'ai finalement choisi une robe chez Manon Pascual, c'est une créatrice bordelaise, je vous la recommande !!

    RépondreSupprimer
  3. Je partage ton dilemne. Je ne sais pas du coup si tu as fini par craquer mais ton post m'a fait sourire !

    Je suis allée chez Rosa Clara. Et la robe qui me fait craquer coûte 3645 euros...J'hésite ! On verra bien (mais j'ai encore le temps, mariage en février 2012)

    RépondreSupprimer
  4. alors tu l'as acheté cette robe, j'ai le même dileme

    RépondreSupprimer
  5. Finalement non, je n'ai pas eu les tripes de l'acheter. La raison l'a emporté sur les sentiments :)

    Au final, je me suis mariée en Paule Ka -du prêt à porter, donc-. Une robe bustier courte à la coupe très fifties mais aux détails et matière assez modernes. Je ne regrette pas du tout ! J'aurais eu beaucoup trop chaud dans une robe de mariée traditionnelle.

    J'espère trouver le temps de publier des photos de ma robe dans un futur proche...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai fait des essayages chez Delphine Manivet l'an dernier et j'ai été très déçue. J'ai trouvé que c'était un peu "l'usine", on m'a demandé quels modèles j'avais vus sur leur site sans me poser aucune question sur le mariage et l'esprit que voulais y donner, aucune question personnelle.

    J'étais encore en train de me rhabiller et en petite tenue, quand une nouvelle cliente et une vendeuse sont entrées dans la cabine...pas génial pour l'intimité et pour rendre le moment un peu unique. De plus les robes sont toutes très très longues (on marche littéralement dessus) et pas en très bon état. On m'avait dit qu'il y aurait des chaussures à ma taille pour l'essayage et non il n'y en avait pas (je fais pourtant du 40 pas une taille rare). Du coup j'ai passé une bonne demi heure les orteils compressés dans des escarpins pointus en 39...

    Bref, après avoir quand même retenu un modèle qui me plaisait j'ai demandé un deuxième rdv pour venir avec mes témoins et impossible d'avoir une date avant un mois...J'ai donc laissé tomber.

    Je trouve ça dommage car avant d'y aller j'étais persuadée de trouver mon bonheur là bas, j'aime beaucoup ce qu'elle fait, mais la manière dont s'est passé l'essayage, contrairement à d'autres jolies maisons (Celestina Agostino, Metal Flaque...) m'ont fait changer d'avis.
    Une de mes amies qui se marie l'année prochaine a eu la même expérience que moi lors de son essayage en septembre dernier...

    RépondreSupprimer
  7. Je suis assez d'accord avec toi concernant les modèles d'essayage qui sont en très très mauvais état. Un petit coup chez le pressing de temps en temps ça ne mange pas trop de pain...

    Côté accueil, j'ai dû avoir de la chance, ça s'est très bien passé. Moralité, je n'ai pas pris ma robe chez Delphine Manivet, mais chez Paule Ka, donc du prêt-à-porter.

    Ce que j'ai appris de cette expérience : rester ouverte à tout, on peut avoir des surprises.

    RépondreSupprimer
  8. Et bah je ne partage mais alors pas du tout, ces remarques négatives sur Delphine Manivet ! En même temps, je ne nourrissais pas vraiment d'espoir en y allant... J'ai fait mon premier essayage là bas, parce que mes copines m'ont fait comprendre que c'était la créatrice du moment. Tendance confirmée en allant sur les wed blogs.
    Moralité, comme j'aime savoir tout ce qu'il se fait, pourquoi c'est tendance, plus chez delphine qu'ailleurs, j'ai pris rdv. J'avais vu un modèle qui me plaisait. Je l'enfile, la vendeuse me dit qu'il me va bien, ms franchement, j suis pas emballée. J'aime pas le rendu, il manque un grain de folie. J'en passe une autre. Même constat. Et là j'essaye Anselme. Je ne me suis pas regardée, mais je me sens bien dedans. J'ai envie de jouer, je tente de me regarder en baissant le regard et là, flash, je vois mon fiancé qui m'attend pour me passer la bague au doigt, des chaises d'invités de part et d'autre, je sors de la cabine, et c'est le regard de ma mère qui me confirme le coup de coeur. Elle ponctue d'un "Ah oui!". Pas plus. Pas de chichi dans le commentaire. Et je me regarde, je m'aime bien. Elle a du chien cette robe. Elle est légère. Elle me ressemble.
    J retourne dans la cabine, j'en essaye une autre qui me fait pas du tout d'effet. La vendeuse me demande si je ne veux pas évoluer vers des formes plus moulantes, en satin. Je m'arrête là. Si j'en prends une chez Delphine Manivet ce sera Anselme. La vendeuse confie que c'est très rare le coup de coeur. Et que c'est bien le problème des jeunes fiancées, en quête de l'unique.
    Après Delphine Manivet, j'ai encore fait des essayages dans 17 maisons, avec une moyenne de 4 robes par créateur. J'ai craqué pour d'autres modèles au même prix. En matière de robes, je suis volage. Mais j'oubliais pas la Delphine Manivet. Elle était cher, je voulais dénicher le bon plan. J'ai ratissé large, sur internet. J'ai même envisagé, le voyage en Inde pour une création sur mesure. Et puis, j'ai mis fin au marathon, j'ai pris Anselme.
    Pour mon deuxième essayage, maman n'étant pas dispo, c'est ma soeur qui m'a accompagné. Et vous savez ce qu'elle a dit ? "Ah oui!"

    RépondreSupprimer
  9. bonjour les filles pourquoi ne pas opter pour du sur mesure c'est ce que jai fait et cela ma couter beaucoup moins chers jai trouver une creatrice qui a vraiment des doigts de féé jvous la recommande son site c'est www.doriane-style.fr

    RépondreSupprimer
  10. Allez voir la créatrice Aurelia Hoang !

    RépondreSupprimer
  11. Les filles, cessez de dire que le sur mesure est moins cher, c'est totalement faux! Il faut compter minimum 2500€ pour une robe de mariée sur mesure, si vous la payez moins cher, plusieurs options:
    1 les matières sont cheap (une robe sur mesure en satin de polyester, c'est un blasphème!! du gâchis!)
    2 la créatrice se fiche un peu de vous et fait passer du demi mesure pour du sur mesure (demi mesure = robe déjà confectionnée en tailles standard puis retouchée pour fitter la cliente, sur mesure = patron de toile conçu spécialement aux mesures de la cliente, de A à Z, le premier n'est pas un mal en soi mais ce n'est pas du sur mesure)
    3 la créatrice travaille à perte: donc concurrence déloyale, merci de ne pas cautionner cela, certaines personnes se décarcassent pour en vivre, si d'autres arrivent en cassant les prix, le métier se perd)

    Je suis moi même créatrice et avec un minimum de 100 heures de travail pour une robe, plus environ 500€ min de matières, je vous assure qu'il est impossible de faire une robe à moins de 2500€ pour du sur mesure :)
    Tout le monde ne peut pas s'offrir du sur mesure, je conçois bien ça mais une robe PAP ou demi mesure n'est pas une option à rejeter, la plupart sont aussi superbes, c'est simplement une question de choix :)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai aussi craqué sur les robes Delphine Manivet mais je ne suis pas allée en boutique car je sais que mon budget ne suivra pas ;o) Du coup j'ai recherché un modèle Manivet d'occasion, d'abord sur le bon coin ou ebay : j'ai vite arreté car les filles n'habitaient pas à coté de chez moi, ce n'était jamais ma taille et quand je demandais des détails, la fille me disait souvent que la robe était "un peu déchirée" ou encore llégèrement tachée en bas... Pas top donc ! Finalement j'ai tenté les dépots ventes ; là j'ai trouvé Graine de coton qui propose aussi les robes de créateurs en location. J'ai trouvé le modèle Zephangus de Delphine Manivet en location pour un peu plus de 1000euros. Le nettoyage est compris et comme la robe me va parfaitement, pas de retouches (sauf la longueur pour pas que je larche dessus mais c'est compris dans le prix de loc). Je suis aux anges, la robe de mes reves qui entre parfaitement dans mon budget ;o) Toutes les robes sont en photo sur le site Internet (on n'y va pas pour rien comme ça) : comme c'est un dépot vente, les modèles changent souvent.

    RépondreSupprimer

Petits mots doux, gentilles participations ou toute autre demande bienvenus !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...